IN SILVA, le film

A la perception commune à tous d’une imposante immobilité de l’arbre j’ai souhaité proposer une fluidité de ses formes.
D’un mouvement, l’appareil-photo-pinceau transforme le cadre. VOIR L’EXPO PHOTO.
Les contours bien précis des arbres, des branches, les couleurs bien définies des écorces, sols, des feuillages parfois, et du ciel disparaissent. Bousculer l’état de l’enracinement inhérent au motif choisi, pour créer une réalité toute autre, celle d’une dynamique colorée, ascendante dans son mouvement, symbolisant ce lien que fait l’arbre entre la terre et le cosmos.

Aux 12 images composant l’exposition photographique, j’ai ajouté un film réalisé pour l’occasion.

3 parties le composent : Nubibus, in Silva, Corporis

J’ai voulu associer à cette dynamique des couleurs, visible sur les images de l’exposition, la puissance mouvementée des nuages en constante métamorphose dans le ciel, et l’empreinte laissée par la force tempétueuse du vent sur la forêt.

Et les solos dansés de 4 danseuses nous invitent, en conclusion, à un rituel de célébration intime des corps avec l’arbre.